L’objectif du MoocDoctice EMI a été de rassembler une communauté de professeurs documentalistes de l’ensemble des académies autour de la co-construction de scénarii pédagogiques en information documentation, réutilisables immédiatement auprès des élèves et faisant l’objet d’une publication sur les sites académiques et les Edu’Bases documentation.

Le projet s’est inscrit de nouveau cette année dans le cadre des TraAM documentation dont la thématique 2014-2015 était : “Monter un projet collaboratif pour échanger sur la formation des élèves”.

Pour cette seconde session du MOOCdocTICE, l’équipe a pu s’appuyer sur une structure et une identité déjà existantes. Notre réflexion issue du bilan de l’an dernier nous a conduit pour cette 2nde session à proposer deux principales nouveautés :

  • un déroulement du MOOC sur un temps plus long pour permettre l’expérimentation des séquences créées avant leur publication,

  • l’intégration de nouveaux MOOC-T (MOOC-Tuteurs) dans l’équipe : anciens MOOC-A (MOOC-Apprentis) et collègues issues d’autres académies pour permettre la mutualisation interacadémique chère à l’esprit des TraAM.

 

L’équipe du MoocDoctice EMI

  • Chefs de projet : Mickaël PORTE et Séverine COTTERET

  • Responsable de la communication : Marion BAZEAUD

Le projet est encadré par une équipe de 11 MOOC-Tuteurs bénévoles majoritairement professeurs-documentalistes :

  • Académie de Besançon : Marion BAZEAUD (professeur documentaliste), Séverine COTTERET (professeur documentaliste, référente TraAM documentation), Stéphane FONTAINE (EDATICE lettres, professeur Lettres modernes), Raphaël HEREDIA (professeur-documentaliste, CLEMI Franche-Comté), Julie JACOUTOT (professeur-documentaliste, doctorante SIC), Mickaël PORTE (professeur documentaliste, IATICE documentation), Marion UTEZA (professeur documentaliste)

  • Académie de Versailles : Catherine BESSE (professeur documentaliste)

  • Académie de Montpellier : Magalie BOSSUYT (professeur documentaliste)

  • Académie de Nice : Caroline SOUBIC (professeur documentaliste)

  • Brigitte PIERRAT (experte disciplinaire, DNE A2 – MENESR)

 

Quand ?

  • sur une durée de 6 mois : de novembre à avril.

  • 6 x 2 heures = 12h (soit l’équivalent de 2 jours de formation en présentiel), la moitié sur des heures de travail et l’autre sur des temps personnels.

  • des temps forts sous forme de webinaires en synchrone (30 min – 60 min) : webinaires d’organisation du travail et webinaires thématiques avec des invités :
    – Silvère Mercier : Les biens communs de l’information
    – Hervé le Crosnier
    : Le cloud computing
    – Marcel Lebrun
    : Les MOOC et les classes inversées
    – Gérard Colavecchio
    (CLEMI national) : Les webradios
    – Blandine Raoul-Réa (Chef du département du développement des usages et de la valorisation des pratiques – DNE A2) : L’EMI dans les enseignements à la rentrée 2015

Principes

  • Ce MOOC connectiviste repose sur la mise en activité des apprenants où les participants sont acteurs de leur formation.

  • La Communauté Google+ du MOOCdocTICE constitue le coeur des échanges et des partages de pratiques. Nous n’avons pas utilisé de plates-formes d’Elearning, afin de ne pas enfermer les stagiaires dans des outils peu flexibles.

  • Les outils du web 2.0 sont pleinement utilisés pour être en phase avec ceux utilisés par les élèves et les enseignants, et le MOOCdocTICE est l’occasion d’en découvrir de nouveaux.

 

Objectifs professionnels

Les objectifs professionnels que nous nous sommes fixés avaient pour but de :

  • diversifier nos pratiques pédagogiques pour conduire vers une pédagogie collaborative et transdisciplinaire,

  • proposer aux enseignants de construire leurs ressources pédagogiques et numériques contribuant à la formation initiale et continue,

  • entrer dans une démarche où le MOOC-A est acteur de son parcours pédagogique dans une logique de co-formation et co-construction de connaissances,

  • développer des compétences et pas seulement des connaissances,

  • formaliser des scenarii pédagogiques innovants intégrant le numérique,

  • construire des ressources collaborativement,

  • permettre une formation distancielle ancrée dans les usages sociaux,

  • amener les élèves à co-construire leurs savoirs et leur parcours de formation par la collaboration entre pairs.

 

Le MoocDoctice EMI en chiffres

Rapide bilan sur la communauté #MOOCDoctice

La communauté #MOOCDoctice sur Google+ est née lors de la 1ère session du Moocdoctice, a perduré et s’est  étoffée lors de cette seconde session (le nombre d’inscrits à la communauté a doublé). Elle compte 456 membres à ce jour.

On peut compter une bonne vingtaine de contributeurs récurrents chez les MOOC-A, dont une dizaine très actifs sur la communauté.

Aperçu du nombre de posts publiés dans les différentes rubriques :

Rubriques (au 26/05/2015) :

  • EMI-Références : 28 posts dont 24 moocT
  • EMI-webradio : 31 posts dont 20 moocT
  • EMI- citoyen journaliste : 43 posts dont 15 moocT
  • EMI représentation d’un pays par les médias étrangers : 20 posts dont 11 moocT
  • EMI- architecture de l’info : 37 posts dont 6 moocT (environ 1/3)
  • EMI- algorithmes et recherche d’info : 34 posts dont 12 moocT
  • EMI data&cloud : 84 posts dont 29 moocT
  • EMI communs de l’information : 27 posts dont 6 moocT
  • Ressources, tutos, outils : 55 posts dont 22 moocT
  • Discussion : 38 posts dont 12 moocT
  • Présentation & EPA : 147 posts dont 16 moocT

La communauté #MOOCDoctice a permis de créer du lien entre les membres, d’établir un réseau entre professionnels, de partager des ressources et de renforcer des attitudes d’échange, des pratiques de co-construction réutilisables dans d’autres contextes (établissements scolaires, réseaux etc).

Profil des MOOC-A et bilan de leur participation au MoocDoctice

Les vues des webinaires sur Youtube

Les webinaires ont été visionnés presque exclusivement en différé. Cela tient à la non-disponibilité des MOOC-A à l’horaire proposé (en général le soir de 18h à 19h) ou au fait de pouvoir regarder le webinaire à sa guise au moment voulu.

Notre analyse de cette seconde session

  • Sur la durée du MOOCdocTICE :

Dans cette 2nde session du MOOCdoctice beaucoup plus étalée dans le temps,  l’équipe des MOOC-T a constaté une dilution de la motivation. L’étalement dans le temps a causé une perte de dynamisme. La 1ère version du MOOC, sur un temps beaucoup plus réduit, avait davantage mobilisé les inscrits et créé une réelle émulation.

Pourtant, dans leurs réponses au questionnaire-bilan, les MOOC-A ont en majorité plébiscité cette planification du MOOC sur une durée plus longue, qui avait le côté positif et non négligeable de permettre le test en établissement des séquences créées et le retour sur expérimentation.

Sur cette question du temps, il est intéressant de constater que lors de la première session sur 6 semaines, nous avions prolongé d’une semaine le dispositif pour permettre à tous de finaliser pour publier. Sur la version longue où l’on aurait pu penser qu’aucun délai ne serait nécessaire, il est révélateur de constater qu’il a fallu proportionnellement le même délai à ajouter pour la publication.
Donc l’argument de l’allongement du temps n’est sans doute pas le seul pertinent pour justifier l’aboutissement ou le non-aboutissement du travail amorcé (en tout cas pour la première session, version courte).

Le MOOCDocTICE offre la possibilité de pratiquer une méthode de travail collaborative, certes les débuts sont chronophages et déstabilisants. Mais à force de persévérance les automatismes et les relations humaines se mettent en place.

  • Sur le choix des outils proposés :

Pour permettre le travail collaboratif au sein des groupes, nous avons proposé cette année aux MOOC-A de travailler avec Evernote, pour leur faire découvrir ce nouvel outil. Google Drive,utilisé l’an dernier, lui a néanmoins été préféré pour ceux qui ont fait les deux sessions du MOOCdocTICE.
Les raisons principales évoquées : absence sur Evernote des notifications sur les modifications du document partagé et impossibilité d’annoter le document partagé avec des commentaires. D’autre part, les MOOC-A de 2013-2014, s’étant emparés des outils proposés lors de la première session, souhaitaient reproduire les modèles qu’ils connaissaient déjà.

  • Sur le rôle des MOOC-T :

Dans les réponses au questionnaire, certains inscrits au MOOCdocTICE regrettent un manque d’encadrement, d’accompagnement de la part de leur MOOC-T. Après une première année d’expérience, les MOOC-T ont pu adopter une posture plus en retrait lors de cette seconde session afin de laisser aux MOOC-A une plus grande liberté d’implication et d’autonomie, deux conditions qui étaient clairement énoncées dans les articles de présentation du MOOC.

Le rôle du MOOC-T reste en questionnement, tout comme celui du MOOC-A, et ce pour trouver un équilibre de leadership au sein des différents groupes. Une réflexion sur le tutorat est à mettre en œuvre.

Les MOOC-A étant devenus lors de la 2ème session MOOC-T ont apprécié la dynamique de groupe au sein des MOOC-T, basée sur une réelle concertation qui a permis à chacun de trouver sa place et d’avancer, malgré les questionnements liés à la construction des séquences pédagogiques par les MOOC-A.

MoocDoctice 3 ? Vers une nouvelle architecture de formation ?

Après 2 années d’une riche expérience acquise grâce à la mise en place du MOOCDocTICE (co-construction de scenarii pédagogiques avec des collègues de toute la France ; organisation de webinaires thématiques avec des invités renommés dans le domaine des SIC et de l’éducation ; travail d’équipe motivant), il devient difficile pour nous d’envisager la formation autrement que par cette approche connectiviste de l’apprentissage entre pairs. C’est pourquoi, il nous apparaît important de réfléchir à une nouvelle proposition de formation :

  • Nous souhaitons capitaliser notre dispositif MOOCDocTICE et le décliner dans le cadre du Plan Académique de Formation (PAF) afin que le temps de préparation de la formation ne se fasse plus autant sur les temps personnels des MOOC-T et afin d’y associer les formateurs actuels du PAF documentation, du CLEMI, de CANOPE et de l’ESPE. Cela permettrait également, pour les professeurs-documentalistes franc-comtois, d’associer à cette formation distancielle un ancrage présentiel à l’occasion de formations au sein des établissements scolaires.

  • Les webinaires thématiques méritent d’être encore mieux reconnu pour la richesse de leur contenu, un véritable plan de communication permettrait de leur assurer une meilleure diffusion au niveau national.

  • La question de la temporalité d’un tel dispositif est un enjeu majeur pour sa réussite et le taux de satisfaction d’un maximum de participants, elle doit être de nouveau débattue. Déconstruire pour reconstruire le dispositif, sur une nouvelle temporalité et de nouvelles modalités d’inscription, tout cela est à débattre.

  • L’intégration de nos collègues stagiaires en master, de toutes les académies, est à questionner avec les partenaires académiques.

  • L’animation de la communauté G+ du MOOCDocTICE, dans et hors temps du MOOC, doit faire l’objet d’une attention particulière quant à ses différentes orientations : plate-forme d’appel à projets, veille collaborative ? Qui l’anime ? Et comment ?

  • Enfin, l’équipe du MOOCDocTICE envisage de proposer à la communauté éducative un Pack-MOOC permettant à qui le souhaite de mettre en place au sein de son académie, un dispositif reposant sur cet état d’esprit du “learning by doing” et de co-construction des apprentissages. Cette démarche vise également à renforcer la mutualisation entre les académies et à penser d’éventuelles futures formations conjointes inter-académiques.

Le #MoocDoctice à l’honneur sur les blogs de la communauté éducative

Article rédigé collaborativement par l’équipe des MOOC-T

Bilan du MOOCDocTICE EMI
Étiqueté avec :        

2 pesnées sur “Bilan du MOOCDocTICE EMI

  • 11 juin 2015 à 18 h 53 min
    Permalien

    Merci à tous les Mooc T poir votre implication. Votre bilan résonne bien avec mon expèrience. J’aime beaucoup l’idée d’un Pack-Mooc que l’on pourrait déployer dans nos académies et si possible de manière à toucher un public venant de toutes les disciplines…
    Une 3ème session sera bienvenue !

    Répondre
  • 14 septembre 2015 à 14 h 51 min
    Permalien

    Merci pour ce commentaire encourageant. Bientôt des nouvelles d’une troisième session 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *