images

Comment faire suivre le déroulement d’un projet scolaire mobile, en dénichant des connexions Wi-Fi et en utilisant les outils nomades des élèves ? Comment manier des outils numériques et sociaux pour interagir avec autrui et faire vivre un voyage, à ceux qui ne peuvent être présents ?

L’utilisation du micro-blogging, d’une plateforme de “retransmission”,  la motivation et la responsabilisation des élèves, la joie des rencontres et des échanges par le net, permettent de mettre en œuvre des compétences sociales et informationnelles qui sortent de la classe et éclatent le temps scolaire.

source image libre de droit : pixabay.com

Présentation de l’action

Durant un projet de film documentaire et de voyage scolaire aux États-Unis, sur la thématique de l’histoire des abolitions de l’esclavage, des élèves de troisième ont diffusé en continu, l’avancée de leur périple, par les réseaux sociaux, permettant à de nombreuses personnes extérieures d’interagir avec eux.

Dynamiser un voyage scolaire en faisant écrire les élèves au fur et à mesure de ce qu’ils vivent, à l’aide d’outils nomades et d’applications de microblogging comme Twitter et Tumblr : pour éviter les compte-rendus fastidieux et “en différé”, il a été décidé de créer des publications “sur le vif”, pendant que l’élève vit son projet.

Comme il s’agit d’une publication scolaire et visible de tous, il faut en outre, veiller aux règles d’utilisation et être en accord avec les responsables légaux.

 

 

Référent

  • Descripteurs  : réseau social, éducation à l’information, sortie éducative, communication, TICE
  • Date de la création de la ressource : 10/12/2013
  • Date de péremption de la ressource  :  10/12/2018
  • Nom du documentaliste : Raphaël Hérédia
  • E-mail : 

Cadre

  • Nom de l’établissement : Collège Victor Schoelcher
  • Niveau des classes : troisième
  • Nombre d’élèves concernés  :  23
  • Cadre pédagogique : Formation à la culture de l’information / Voyage scolaire
  • Durée et nombre de séances : Hors-temps scolaire / Un mois (temps de tournage d’un film documentaire et voyage scolaire)
  • Disciplines impliquées : Histoire-Géographie / Anglais

TICE

  • Domaine de compétences et capacités du B2i :

Domaine 1 : S’approprier un environnement numérique de travail

Domaine 2  : Adopter une attitude responsable

Domaine 4  : S’informer

Domaine 5  : Communiquer

 

  • Logiciels et outils TICE : 

Twitter / Tumblr / Storify

 

Descriptif

  •  Objectifs pédagogiques :

Utiliser ses propres outils numériques dans un usage responsable des TICE

Faire preuve d’ouverture et de citoyenneté dans une pratique socialisatrice de l’utilisation des réseaux

S’engager dans un projet dynamique et ouvert sur l’extérieur en faisant preuve d’autonomie

  • Compétences documentaires:

Trier, Sélectionner l’information
Communiquer l’information (via un outil de réseau social)

 

  • Intervenant(s) :  professeur-documentaliste.

 

  • Matériel utilisé : Smartphones / Tablettes

 

  •  Production finale : Un Timeline (grâce à Storify) et un blog Tumblr comme carnets de voyage dynamiques.
    • Accéder au site du projet : il intègre le mur des tweets, ainsi que le lien vers le carnet de voyage Tumblr
    • Lien vers le Storify : les tweets et contributions concernant le projet y sont agencées sous forme d’histoire chronologique.

 

  • Déroulement du projet:

Séance : Présentation du projet

Les élèves prennent connaissance de la manière dont nous allons communiquer sur notre projet :

  1. Publier des informations dès que la situation le permet ( connexion Wi-Fi ouverte, par exemple), grâce à Twitter et Tumblr.
  2. Interagir avec les parents et toutes les personnes qui vont s’y intéresser.

Déroulement :

  • un compte twitter (@champabolition) est ouvert : il reprendra (retweet) tous les messages en lien avec le voyage. Ceux-ci vont être identifiés à l’aide d’un hashtag : #wa2cha.  Ce hashtag, permet au documentaliste d’identifier tous ceux qui vont parler du projet afin de gérer ce LiveTweet. (Pour davantage de détail sur la mise en place d’un LiveTweet : consulter cet article).
  • Ces tweets sont directement visibles, car il défilent sur un site internet. Ceux qui désirent nous suivre peuvent alors aller directement sur le compte twitter @champabolition ou visionner notre site.
  • Un carnet Tumblr est créé également (il est lui aussi identifiable via notre site principal) : il sert à publier des vidéos en temps réel, et à publier des comptes-rendus de chaque moment du projet.
  • Appropriation du vocabulaire propre à Tweeter, pour ceux qui ne connaissent pas (tweet, follower, ReTweet, Mention @, Hashtag #).

  Projet et Voyage : Les Troisièmes font l’objet d’un tournage d’un film documentaire sur l’abolition de l’esclavage. Dans le cadre de ce projet, ils tournent pendant leurs cours d’histoire, dans leur village (Maison de la Négritude) et se rendent aux Etats-Unis pour étudier des lieux concernant leur thématique (New York, Virginie, Washington DC).   Dès que le moment le permet (à l’aéroport, dans un restaurant, dans un point Wi-Fi citadin, un musée), il se font passer l’information concernant un Wi-Fi ouvert, et en profitent pour Tweeter (avec le hashtag #wa2cha), sur ce qu’ils vivent.

    Commentaires ou remarques sur le projet  :

 +

  • Un ajout émotionnel : le livetweet a indéniablement donné au voyage une dimension supplémentaire : des temps forts (une maman qui s’investit jusqu’à donner la météo journalière sous forme de carte / un artiste HipHop qui se produit à l’Apollo Theater et qui nous “follow” et publie sur son Twitter nos élèves en fond d’écran) , des rencontres prolongées, la joie d’être suivi et de communiquer ce que l’on voit.
  • Une relation avec l’extérieur dynamisée : de nombreux parents se sont inscrits pour suivre et commenter, des journalistes, des personnes rencontrées durant nos aventures, des enseignants, les chefs d’établissement… 120 personnes se sont abonnées au projet sur Twitter (sans compter ceux qui ont visionné les tweets sur le site) .
  • Un éclatement du temps scolaire : des élèves “insomniaques” publient même la nuit dans leur chambre d’hotel…
  • Une responsabilisation : les élèves prennent conscience qu’on les “suit” et qu’ils ont des choses à communiquer.
  • Une dynamique de points de vue : une mise en lumière sur ce que vivent les élèves dans leur familles d’accueil en Virginie (les uns font Halloween, les autres s’initient au Football américain), en temps-réel, en interaction. Twitter nous a aussi permis de suivre des élèves qui restaient plus longtemps aux Etats-Unis, chez des correspondants à Charlottesville.
  • La concision : on oblige l’élève a faire preuve de synthèse.
  • Tweets souvent trop descriptifs. Pas assez explicatifs.
  • Au fur et à mesure, ce sont les mêmes élèves qui restent motivés à tweeter (mais la longueur du projet y est certainement pour quelque chose)
  • Il faut pouvoir garder un oeil sur son smartphone et un oeil sur la route quand on visite un lieu !
  • Insister sur les fautes !

 

Annexe : Quelques tweets. Le projet a permis de faire participer :

 

– élèves :

 

 

 

 

– Correspondants américains

– Parents

– Des personnes rencontrées au gré du voyage

 – Personnel des musées ou des visites

 

– Journalistes

 – Enseignants

//

Des collégiens voyageurs… et microblogueurs en temps réel
Étiqueté avec :                    

2 pesnées sur “Des collégiens voyageurs… et microblogueurs en temps réel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *