Ecrire pour le web, c’est aussi intégrer des illustrations soit en complément du texte soit à la place du texte, c’est dire la même chose mais autrement qu’avec du texte.
Pour écrire sur le web, il est un équilibre à trouver entre la proportion du texte et des illustrations.

Le visuel a une place centrale dans les publications web 2.0, il fait sens.

Beaucoup d’images, de diaporamas, d’infographies, de nuages de tags sont disponibles en ligne et réutilisables. Cela pose toujours 2 questions :

  • le respect du droit d’auteur
  • l’adéquation entre l’illustration trouvée et le contenu de notre article

En fonction de son besoin d’illustration, on utilisera soit des images libres de droit soit des illustrations originales. Pourquoi est-ce important d’intégrer dans ses publications des illustrations en respectant ces contraintes ? Par souci d’actualiser sa pratique et d’exemplarité. Intégrer des outils de publication web 2.0 à sa pratique c’est aussi s’offrir la possibilité de partager ces compétences avec les élèves en les intégrant dans des séances pédagogiques lorsque cela s’avère pertinent.

Plusieurs sites offrent la possibilité de télécharger des images libres de droit :

Creative Commons Flickr Google Wikimedia Commons Wikipedia

Une illustration, pour dire quoi ?

Quand on ne trouve pas des illustrations déjà réalisées, libres d’utilisation et en cohérence avec le texte, on peut les créer soi-même.

Avant de choisir un outil pour créer sa propre illustration, il faut d’abord se demander : une illustration, pour dire quoi ?

  • résumer : explication d’activité pédagogique, réunion de travail
  • lier : article complémentaire, ressources intéressantes
  • présenter : projet, compte rendu, bilan
  • organiser : séquence pédagogique, idées, projets pédagogiques ou culturels
  • communiquer : un travail, des résultats, des productions d’élèves
  • collaborer : entre collègues, avec des élèves

 

Des outils à disposition

L’objectif qui motive la réalisation d’une illustration détermine le choix du type d’illustration : carte heuristique, nuage de tags, diaporama, QR code, infographie, etc. Une fois le type d’illustration choisi, il faut trouver le bon outil : simple, rapide à prendre en main et libre.
Voici une sélection d’outils (logiciel libre ou application web), non exhaustive, permettant de réaliser des illustrations, suivie d’éléments d’information qui pointent les avantages et les inconvénients de certains outils :

Nuages de tags

wordle

web application

  • facile
  • gratuit
  • rapide
  • anglais
  • pas d’export
  • copie d’écran
tutoriel
tagul

web application

  • enregistrement des projets
  • forte personnalisation
  • export en png, svg et html
  • gratuit
  • anglais
  • complexe
tutoriel

Infographies

images actives

logiciel libre

  • facile
  • export en html
  • développeé par CRPD Versailles
  • tutoriel
  • gratuit
  • chronophage
tutoriel
easel.ly

web application

  • facile
  • enregistrement des projets
  • export
  • gratuit
  • chronophage
  • anglais
tutoriel vidéo
Thinglink

web application

  • facile
  • enregistrement des projets
  • export
  • gratuit
  • rapide
  • anglais
tutoriel
vidéo

Cartes heuristiques

freemind

logiciel libre

  • facile
  • gratuit
  • forte personnalisation
  • export sans partage
tutoriel
animé
mindomo

web application

  • facile
  • gratuit
  • exports
  • partage
  • peu de personnalisation
  • impossibilité d’intégrer une image personnelle
tutoriel
voir aussi le dossier Them@tic du CRDP de Franche-Comté

QR codes

     
Unitag

web application

  • simple
  • rapide
  • forte personnalisation
  • gratuit
  •  autres fonctionnalités payantes
tutoriel vidéo
GoQR.me

web application

  • simple
  • rapide
  • gratuit
  • peu de personnalisation
tutoriel

L’orientation prise ici est de présenter des outils permettant la création d’illustration sous forme d’images, statiques (.jpeg) ou dynamiques (code embed en mode html). L’illustration pour un article sur le web peut tout aussi bien être une vidéo. Dans ce cas, il s’agit plus souvent d’une ressource existante que l’on partage et moins d’une création.

Les outils du web 2.0 nous offrent la possibilité de créer des infographies et des illustrations originales rendant la publication sur le web encore plus personnalisable et professionnelle.

Ecrire pour le web, illustrer son article
Étiqueté avec :        

7 pesnées sur “Ecrire pour le web, illustrer son article

  • Ping : Ecrire pour le web, illustrer son article | La ...

  • Ping : Ecrire pour le web, illustrer son article | Soc...

  • Ping : Ecrire pour le web, illustrer son article | Web...

  • 16 mai 2014 à 9 h 46 min
    Permalien

    Très bons conseils. Toutefois, quand on écrit des articles, cela prend déjà du temps. Alors un article écrit en une ou deux heures plus encore le temps de créer le visuel peut prendre une matinée entière… surtout si on ne maîtrise pas les logiciels.

    Mais c’est sûr que ça règle le problème des droits d’auteurs…
    Je me posais la question : visuellement, est-il préférable de faire une illustration ou bien de prendre une photo/images sur une banque de données ? A-t-on des résultats plus intéressants dans l’un ou l’autre cas ?

    Répondre
  • 20 mai 2014 à 7 h 55 min
    Permalien

    Oui : une ou des images sur une page web ou pour les articles d’un blog sont indéniablement un +. La presse l’utilise d’ailleurs à foison ; un hebdomadaire en fait d’ailleurs sa “base line” depuis des décennies (le poids des mots le choc des photos)

    Mais sur le web 2.0, plus que l’image, les vidéos sont encore plus efficaces. Ecrire un article sur son blog et l’associer à une vidéo est l’action la plus facile qui soit : il n’est pas nécessaire de produire ses vidéos (même si c’est le graal) YouTube est un catalogue inépuisable, pas de droit d’auteur. Cerise sur le gâteau : vidéo + humour boostent la visibilité de vos articles. Pour aller plus loin à ce sujet et voir des exemples http://www.efficacitic.fr/2013/09/04/video_humour_communication_efficace/

    Répondre
  • 15 août 2014 à 17 h 24 min
    Permalien

    Des fois, il est étonnant de constater qu’une image est en première page de Google image alors que le texte référencement se trouve en 15e page. C’est à se demander s’il n’est pas plus facile de référencer des images que du contenu

    Répondre
  • 26 janvier 2015 à 13 h 59 min
    Permalien

    Bonjour à tous,

    Les images sont indispensables pour illustrer un article.
    Encore plus sur les réseaux sociaux. Les dernières études démontrent que les posts intégrant une image sont plus relayés de 30%.

    De fait, dans notre agence, nous avons constitué une lise de banque d’images libres de droits que nous utilisons quotidiennement.

    La voici: http://blog.pikock.fr/blog/64/top-5-des-banques-d-images-gratuites-et-libres-de-droit

    J’espère que ça pourra vous être utile !

    Stan

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *