indexRésumer, synthétiser l’information, prendre des notes, sont des capacités difficiles à inculquer à l’élève. Surtout si on souhaite le faire sous une forme motivante.

Usage du copier-coller, difficultés à reformuler avec ses propres mots, ou à démêler une information primordiale d’une information de moindre intérêt…

Le Tweet donne la possibilité de travailler cette communication d’un maximum d’informations en un message bref.

Présentation de l’action

Cette séance a pour but d’aider l’élève à résumer un texte informatif, en utilisant les règles du réseau social Twitter et le principe du « Timeline », pour évaluer la séance. Les capacités d’interconnexion (hashtag) de Tweeter et sa limitation à 140 caractères par message vont permettre à l’élève de s’entraîner à synthétiser des textes plus importants, tout en se familiarisant à cette pratique sociale de diffusion de l’information.

 

Référent

  • Descripteurs  : réseau social, éducation à l’information, synthèse, résumé
  • Date de la création de la ressource : 04/05/2013
  • Date de péremption de la ressource  : 04/03/2016
  • Nom du documentaliste : Raphaël Hérédia
  • E-mail : 

 

Cadre

  • Nom de l’établissement : Collège Victor Schoelcher
  • Niveau des classes : sixième
  • Nombre d’élèves concernés  :  demi-classe
  • Cadre pédagogique : Formation à la culture de l’information
  • Durée et nombre de séances : 2 heures

 

TICE

  • Domaine de compétences et capacités du B2i :
    • Domaine 1 : S’approprier un environnement numérique de travail
    • Domaine 4  : S’informer / se documenter
    • Domaine 5  : Communiquer

 

Descriptif

  •  Objectif pédagogique : Compréhension d’un texte d’information en vue de le résumer dans une forme courte. Utilisation du fonctionnement d’un réseau social de microblogging en vue de synthétiser l’information.
  • Compétences documentaires:
    Trier et sélectionner l’information
    Communiquer l’information (via un outil de réseau social)
  • Intervenant(s) :  professeur-documentaliste.
  • Matériel utilisé : Parc informatique / Vidéo-projecteur pour la présentation et l’affichage du « Timeline » en temps réel.
  •  Production finale : Un Timeline (grâce à Storify) qui récapitule la séance et permet d’évaluer les élèves en fonction de leur rapidité
  • Déroulement de la séquence :

Présentation de l’objectif 5 min
S’entraîner à résumer des courts textes en un message de 140 caractères. Twitter va permettre de limiter le nombre de mots de chaque groupe (groupe de deux élèves par ordinateur).

Un compte Twitter est spécialement conçu pour la séance (le mot de passe sera donné, puis changé à la fin, pour des raisons de sécurité). Ce compte peut être ouvert sur différents ordinateurs simultanés.

Un compte propre au documentaliste va permettre d’envoyer des textes mis « en image jointe » en mentionnant le compte commun aux élèves. Ceux-ci vont devoir résumer en un tweet, le texte.

Tous les tweets devront contenir un hashtag commun, créé pour l’occasion, afin de retrouver tous les messages et d’en dresser la liste de manière chronologique (Timeline).

 

Définition de règles pour résumer un texte informatif  15 min

De manière collective, sont élaborés des conseils pour relever ce qui est important dans un message.

 

Explication du fonctionnement de Twitter 30 minutes

Appropriation du vocabulaire propre à Tweeter (tweet, follower, ReTweet, Mention @, Hashtag #).

C’est l’occasion de faire comprendre aux élèves comment on communique via ce réseau grâce au système de la mention ( @ ) et comment on peut suivre tous les messages en rapport à un sujet grâce au hashtag ( # ), c’est à dire un mot-clé mis en valeur qui permet de suivre une conversation, un évènement, une thématique: on peut prendre l’exemple d’émissions de télévision, où l’on utilise désormais ce système pour voir en direct les commentaires des téléspectateurs. D’où un parallèle possible avec une discussion sur l’identité numérique et l’usage des réseaux sociaux aujourd’hui.

Définition des règles de la séance: Répondre à un message du documentaliste (contenant un texte) en résumant grâce à 140 caractères. Le tweet devra contenir le hashtag choisi (ainsi, on pourra retrouver toutes les réponses en cliquant sur le hashtag dans l’un des nombreux tweets). On conseille aux élèves de mettre leurs initiales pour identifier leurs contributions.

Une fois que tout le monde a répondu, le documentaliste peut tweeter un nouveau texte, en mentionnant le compte des élèves afin qu’ils le réceptionnent.

 

 Mise en pratique  50-60 min

Les élèves, par deux, sur un ordinateur, se connectent au compte commun. Puis ils « guettent » l’arrivée d’un tweet les concernant. Ils peuvent ensuite tweeter leurs réponses.

index1

Bilan 15 min

Questionnement d’après le déroulement de la séance et lecture du « Timeline ». Observation des réponses.

 

 

  • Commentaires ou remarques sur la séquence  :
  • Storify est utilisé à la fin de la séance pour mettre en forme le résultat et le diffuser sur le site de l’établissement. Il s’agit d’un outil pratique afin de créer des « histoires chronologiques » d’après des contenus issus de réseaux sociaux (A lire : un exemple de Storify créé par les documentalistes de l’académie de Rouen).
  • Twitter oblige l’élève a faire preuve de concision et de synthèse. Sa pertinence, et le caractère « réactif » de son fonctionnement s’adaptent bien à une utilisation dynamique en classe.
  • Enfin, ne pas oublier qu’il s’agit d’une publication scolaire et , qui plus est, visible de tous, sur le net : veiller à des règles d’utilisation et être en accord avec le directeur de publication (ici, le chef d’établissement).

Pour davantage d’informations : Le dossier « Utiliser Twitter en classe » sur SavoirsCDI

 

Je tweete pour synthétiser l’information

3 pesnées sur “Je tweete pour synthétiser l’information

  • 17 mai 2013 à 10 h 04 min
    Permalien

    Bonjour

    Combien d’ordinateurs étaient connectés en même temps à Twitter ? Etaient-ils sur un réseau pédagogique ?
    Je sais que twitter peut bloquer les connexions si plusieurs ordinateurs avec la même adresse IP sont connectés en même temps. C’est ce qui me freine à utiliser Twitter en classe …

    Merci
    Aline Bousquet

    Répondre
    • 17 mai 2013 à 11 h 10 min
      Permalien

      Ils étaient connectés sur 7 ordinateurs (par groupe de deux). J’ai fait un test avant : ils étaient sur le réseau pédagogique, mais chacun a son adresse I.P. . Dans ton cas je crois qu’il existe un outil permettant de faire des comptes annexes à un seul. C’est sur l’article SavoirsCDI de Bertrand Formet, que je mets en lien à la fin de l’article.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *