Logo_MOOCmediaS_SF-300x300Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés.

  • Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / Média
  • Date de la création de la ressource :07/03/2016
  • Date de péremption de la ressource  : 07/03/2020
  • Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.
  • E-mail : / / /

Cadre

  • Nom de l’établissement : lycée Victor Bérard/Collège Paul-Elie Dubois /collège A. Mauzan
  • Niveau(x) de(s) classe(s) : 1°STI2D / 3ème / 4ème
  • Nombre d’élèves concernés  : 25
  • Cadre pédagogique :  AP / EMC
  • Durée et nombre de séances : 8 séances d’1h
  • Discipline(s) impliquée(s) : Documentation / EMC

TICE

  • Domaine de compétences et capacité(s) du B2i :
  • Domaine 2  : Adopter une attitude responsable
  • Domaine 3  : Créer / produire / traiter et exploiter des données
  • Domaine 4  : S’informer / se documenter
  • Logiciel(s) et outil(s) TICE  : aide méthodologique / carte mentale / navigateur internet / outil bureautique / outil collaboratif / outil de recherche en ligne  / traitement d’image /

Descriptif

Objectif(s) pédagogiques (s) :

  • Décrypter le mécanisme d’une rumeur
  • Questionner le sujet, le problématiser
  • Rechercher de l’information
  • Identifier une source citer une source
  • Trier Sélectionner l’information
  • Évaluer valider l’information
Socle commun PACIFI
  • Adopter une attitude responsable : Faire preuve d’esprit critique face à l’information et son traitement
  • S’informer, se documenter : Identifier, sélectionner et évaluer des ressources
  • Utiliser les médias de manière responsable
  • Se questionner sur les enjeux démocratiques liés à la production participative d’informations et à l’information journalistique.
  • S’initier à la déontologie des journalistes. (Cadre de la semaine de la presse)
  • Distinguer les sources d’information, s’interroger sur la validité et sur la fiabilité d’une information, son degré de pertinence.
  • Découvrir des représentations du monde véhiculées par les médias.
  • S’interroger sur l’influence des médias sur la vie démocratique.
Fiche 3 : Évaluation de l’information

  • Soumettre à critique l’information et la mettre à distance
  • Interroger la crédibilité d’une source, être capable de vérifier la date de mise à jour, l’identité de l’auteur,  mais aussi sa motivation, son rapport au sujet traité
  • Recouper les informations recueillies

Fiche 8 : médias d’actualité

  • Distinguer la part de l’information de celle de l’opinion. Évaluer différentes productions médiatiques : fiabilité, qualité, esthétique, pertinence…

 

Séance n°1 Savoir déjouer les pièges d’Internet
Séance n°2 Démonter le mécanisme d’une rumeur
Séance n°3 Qu’est-ce que l’infobésité? Comment vérifier l’exactitude des informations?
Séance n°4 Le 3QOCP? La carte heuristique?
Séance n°5 Sites web dédiés au fact checking
Séance n°6 Réaliser un travail journalistique de vérification des images
Séance n°7
Séance n°8 Décrypter et comprendre les modes de diffusion des théories du complot (2h)

 

Déroulement de la séquence

1ère partie

Séances 1 et 2: Introduction à l’information

Pour lancer la séquence, nous commencerons par établir un profil informationnel des élèves en parlant des sources et du statut ambigu que peut avoir l’information notamment sur Internet. A partir d’exemples précis, nous essayerons d’établir avec les éleves un repérage des “pièges informationnels” et de définir les notions d’information, de mésinformation (buzz) et de désinformation (rumeurs, manipulation)

Séance 1 : Savoir déjouer les pièges d’Internet (fake, buzz, théories du complot (1h)

Objectif(s) pédagogique(s) :

  • S’interroger sur ses pratiques informationnelles
  • Identifier le statut des informations auxquelles nous sommes confrontés : information, rumeurs, complots

Déroulement de la séance :

1- Sondage “Comment je m’informe ?”  (à consulter et à rediscuter en fin de séquence) 10 min

2- Présentation Prezi  info ou rumeurs avec des exemples  discussion      15 min   de la diapo 1 à 6

https://prezi.com/rdtw_b_5-gbn/info-et-rumeurs/?utm_campaign=share&utm_medium=copy

3-  Lecture d’un article du Gorafi sans contexte

http://www.legorafi.fr/2015/01/21/le-raid-et-le-gign-soupconnes-davoir-gene-lintervention-des-journalistes-bfm-pendant-la-prise-dotage/

réaction sur le padlet 20 min

4-  Conclusion retour sur l’article et les réflexes à avoir face à une info  Retour sur padlet ou carte mentale avec définition des termes

Information, mesinformation (buzz) desinformation (rumeurs), théories du complot

Exemple de document bilan:

information-validation

Séance 2 : Démonter le mécanisme d’une rumeur (1h)

Objectif(s) pédagogique(s) :

  • Être capable d’évaluer la crédibilité et la fiabilité d’une information
  • Adopter une attitude critique par rapport à l’utilisation d’un moteur de recherche
  • Découvrir la notion de désinformation

Déroulement de la séance :

1- Titre au tableau Info ou intox ? Les américains n’ont jamais été sur la lune

Parole libre 5min

2- Recherches sur Internet Rappel de l’importance des mots clefs  Essai des mots Américains sur la lune

3- Observation  de la recherche prédictive de Google

4- Observation des premiers sites qui apparaissent

5- Par groupe de 2, sélection de 2 sites

Fiche d’analyse Je me pose les bonnes questions http://www.pearltrees.com/s/file/download/126214541/

Outils et sélection de sites sur Pearltree http://www.pearltrees.com/csidoc/strategies-analyse/id15504722#l399

5- Conclusion : De la rumeur au complot

Aux USA cette théorie est clairement identifiée comme hoax . Elle apparaît assez peu sur les sites complotistes (contrairement par exemple au 11 septembre)

 

2ème partie

Séances 3, 4 et 5: Comment vérifier l’information?

Après avoir travaillé sur la rumeur et la désinformation lors des séances 1 et 2, les trois prochaines séances auront pour objectif d’appréhender les notions de surinformation, de fact checking et d’analyser les modes de diffusion spécifiques de ces “informations”.

Objectif(s) pédagogique(s) :

  • Prendre conscience de la place et de l’influence des médias dans la société, du phénomène de surinformation.
  • Prendre conscience du rôle des réseaux sociaux dans le traitement médiatique.
  • Découvrir la notion de fact checking “vérification des faits”, son questionnement et des médias dédiés à cette notion.
  • Apprendre l’utilisation du logiciel libre Framapad

Capacités et attitudes du PACIFI:

Fiche 3 : Évaluation de l’information: Interroger la crédibilité d’une source, être capable de vérifier la date de mise à jour, l’identité d’un auteur, mais aussi sa motivation, son rapport au sujet traité.

Fiche 8: Prendre conscience de la place et de l’influence des médias dans la société.

Séance 3 : Qu’est-ce que l’infobésité? Comment vérifier l’exactitude des informations? (1h)

Déroulement de la séance

1- Présentation des dérives de l’information et du vocabulaire spécifique liée à cette notion

(surabondance et infobésité) Temps d’échange avec les élèves.

2- Information partagée pas toujours vérifiée. Exemple : la mort de Martin Bouygues. Temps d’échange avec les élèves.

3- Explication de la notion de fact checking. Comment vérifier la véracité d’une information?

Temps d’échange avec les élèves, inscription des idées sur Padlet.

Séance 4 : Le 3QOCP? La carte heuristique? (1h)

Déroulement de la séance

1- Le 3QOCP est une méthode de questionnement pour vérifier la véracité d’une information et adaptable en vue d’une recherche documentaire.

2- Comment l’adapter à une recherche documentaire? Quels éléments constituent le 3QOCP ? Questions-réponses à l’oral.

3- Création de sa propre carte heuristique avec Framindmap par groupe de 2 élèves.

Tutoriel Framapad si besoin:

Séance 5 : Sites web dédiés au fact checking (1h)

Déroulement de la séance

1- Fin de la réalisation de la carte heuristique.

2- A prévoir, un temps d’échange et de critique des cartes heuristiques

3- Pour terminer la séance…

Les médias ont dédié des émissions ou des sites web au fact checking:

Visite libre des élèves de ces deux sites Internet: Les décodeurs du monde , les émissions le vrai du faux et le vrai-faux de l’info, chronique matinale d’Europe 1.

Supports utilisés:

 

3ème partie

Séance 6 et 7 : Réaliser un travail journalistique de vérification des images (2h)

Les deux séances suivantes se concentreront sur l’image en insistant sur la notion de manipulation, très prégnante lors des situations de crise, notamment à la suite des attentats de novembre. L’élève aura l’occasion d’effectuer un travail d’investigation proche de celui d’un journaliste en utilisant différents outils du web, afin de retrouver la source d’une sélection de de photographies de presse.

Objectif(s) pédagogique(s) :

  • Prendre conscience de la subjectivité du photographe
  • Connaître des outils permettant de vérifier la fiabilité d’une image
  • Connaître les notions de Fake, manipulation des images, droit d’auteur

Capacités et attitudes du PACIFI:

Fiche 3 : Évaluation de l’information: Interroger la crédibilité d’une source, être capable de vérifier la date de mise à jour, l’identité d’un auteur, mais aussi sa motivation, son rapport au sujet traité.

Fiche 8: Prendre conscience de la place et de l’influence des médias dans la société.

 

Séance 1 (1 heure ) : Décrire et légender une image de presse

   Déroulement de la séance

  1. Choix d’une photographie sur le PAD  
  2. Description de celle-ci et ajout d’une légende. (1ère partie du questionnaire)
  3. Correction et présentation de la séance suivante.

  Support utilisé : Google questionnaire

 Séance 2 (1 heure) : Vérifier la fiabilité d’une image de presse

   Déroulement de la séance

  1. Présentation d’un Prezi introductif  qui sera l’occasion d’une réflexion et d’un échange sur le thème de la manipulation des images ;  leur provenance et leur diffusion notamment via les réseaux sociaux. Les notions de fiabilité, de Fake, de droit d’auteur seront abordées.

La méthode du 3QOCP sera utilisée. ( Ce qui permettra de montrer aux élèves que cette méthodes peut aussi être abordée dans un cadre professionnel et pas seulement scolaire.)

  1. Travail de vérification des images choisie et décrites lors de la séance précédentes ( deuxième partie du questionnaire Google), avec les outils Tineye, Google image Reverse, Google maps…
  2. Correction et échange, notamment sur les difficultés rencontrées

Supports utilisés : https://prezi.com/xyz_9j_anude/decrypter-des-images-dactualite/

4ème partie

Séance 8 : Décrypter et comprendre les modes de diffusion des théories du complot (2 heures)

Faire preuve d’esprit critique, c’est être capable de prendre du recul par rapport à tout type d’information. Mettant en doute la version officielle, les théories du complot séduisent les adolescents, puisqu’elles leur permettent de s’opposer d’une certaine manière à l’adulte et leur procurent aussi le sentiment de faire partie d’un groupe d’initiés, de citoyens éclairés qui “savent”. Parallèlement, les médias sociaux peuvent être qualifiés d’accélérateurs de diffusion de ces théories. Grands consommateurs de réseaux sociaux, les adolescents restent une cible privilégiés de ces discours, avec les risques que l’on connaît, puisque les groupes extrémistes construisent leur mode de propagande sur ces “outils”. Dans ce contexte, il devient essentiel de former les élèves à repérer ces types de discours et comprendre leur mode de construction et de diffusion.

Objectifs pédagogiques :

  • Repérer les procédés employés par les conspirationnistes dans l’objectif de semer le doute
  • Comprendre le rôle que jouent les médias sociaux dans la diffusion des théories complotistes

Compétences info-documentaires :

  • Je sais reconnaître l’objectif d’un document (informer, convaincre…)
  • Je sais relever les informations d’un document multimédia pour répondre à des questions
  • Je suis capable de repérer les mécanismes utilisés (fond et forme) pour donner du poids aux théories conspirationnistes

Déroulement de la séance :

1 – Décryptage

Visionnage de la vidéo “Mario et les jeux Nintendo” pour répondre aux questions (voir fiche élève), puis mise en commun

Lecture/discussion autour des points communs, récurrences que l’on repère au niveau de la forme et du fonds

2 – Modes de diffusion

Visionnage de la video “Tout tout tout vous saurez tout sur le complot (de 2 min 42 à la fin), pour répondre aux questions (fiche élève), puis correction

3 – A toi de jouer

Attribution à chaque groupe d’élève (deux ou trois) d’une théorie du complot, choix d’une vidéo et analyse : thèse défendue, responsable, objectif de ce dernier, arguments proposés (travail à finir en autonomie)

4- Présentation devant la classe lors d’une séance ultérieure

Supports utilisés :

  • Parodie du Grand Journal (Mario et les jeux Nintendo)
  • Video “#Data Gueule” « Tout tout tout, vous saurez tout sur le complot » à partir de 2 min 42 sec.
  • Fiche élève “Théories du complot”

Commentaires ou remarques sur la séquence  :

Cette séquence sera expérimentée et adaptée à divers niveaux de classe.

Si établissement abonné à SPICEE, possibilité de travailler à partir de la video « Cuba/Sida : la vérité sous blocus » au lieu de la parodie du Grand Journal,

Puis vidéos « Comment sombrer dans le complot en 3 clics » pour illustrer le biais lié aux suggestions des médias sociaux (notamment Facebook ou Youtube qui proposent des contenus “similaires” à ceux auxquels nous avons prêté attention).

Prolongements possibles :

  • Comprendre le lien entre radicalisme et théories du complot

Analyse de la vidéo « Les secrets de Coca Cola » (disponible surYoutube) à partir de la grille proposée précédemment (pour la video “Mario et les jeux Nintendo”)

Idée d’un complot contre le monde musulman entretenu par les groupes radicalistes type Daech

Possibilité d’illustrer ce phénomène avec la video montrant Dounia Bouzar avec des adolescentes ayant cherché à rejoindre la Syrie analyser une vidéo de propagande (Envoyé spécial décrypte les code de la propagande jihadiste sur internet)

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-decrypte-les-codes-de-la-propagande-jihadiste-sur-internet_841037.html

 

  • Repérer les théories du complot

 

Support : affiche du site http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule  intitulé « Le détecteur de théorie du complot ».

Proposition de thèmes/sujets de recherche et analyse à partir du poster et de questions à se poser à propos de la source, telles :

La personne ayant publié cette vidéo sur Youtube a-t-elle une chaîne Youtube ? Quelles autres vidéos a-t-elle publié ? Quelles informations trouve-t-on aussi sur le compte Facebook qui a publié cette vidéo ? Cette information est-elle diffusée via d’autres sites ? Quels types de site ? Via des sites d’information ou scientifiques reconnus ?

Quels moyens pour s’informer sans être désinformé?

Une pensée sur “Quels moyens pour s’informer sans être désinformé?

  • 17 janvier 2017 à 8 h 53 min
    Permalien

    Merci pour ce super travail qui m’a grandement inspirée pour notre EPI en 4ème “Rumeur et théorie du complot”, conduit avec mes collègues d’histoire-géo !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *