Objectifs de travail

  • s’approprier les outils proposés (Google drive, Google Hangout, Gmail, Google+ communautés)

  • rejoindre  la communauté Google+

  • se présenter à la communauté du MoocDocTICE

  • se créer un espace de publication (blog, wiki, sites, etc.)

  • se positionner par rapport aux outils, démarches, et objectifs proposés (espace de publication)

  • commencer à organiser son Environnement Personnel d’Apprentissage


Description de la semaine

Cette première semaine du #MoocDoctice est une semaine introductive pendant laquelle il s’agit de s’approprier l’environnement organisationnel du MOOC et de construire son Environnement Personnel d’Apprentissage (EPA ou EAP).

Pour communiquer, échanger, collaborer entre Mooc-T (Tuteurs) et Mooc-A (Apprentis), nous vous proposons d’utiliser les services Google :

  • GMail : pour communiquer par e-mail

  • Google Drive (ex. Google documents) : pour créer collaborativement des documents

  • Communauté G+ : pour échanger et publier des photos, vidéos, des liens, des posts ou commentaires et suivre les Hangout (conversations vidéo) du #MoocDoctice.

Le choix de baser l’EPA du #MoocDoctice sur les services Google s’explique par la volonté de s’appuyer sur les pratiques déjà existantes des enseignants et des élèves.

Ce sont des services en ligne fiables, autorisés et accessibles dans les établissements scolaires. Ils vous permettent d’accéder à vos données depuis plusieurs lieux et depuis des outils standards et nomades.


Icone sous licence Creative Commons sur https://www.iconfinder.com.Ce qui est à lire et à connaître

C’est quoi un EPA ?

Pour quoi faire un EPA ?

Une méthode de construction :

Des exemples :


Ce qui est à faire cette semaine

S’approprier les services Google

    • en se créant une adresse Gmail pour ceux qui n’en possèdent pas encore

    • en important les e-mails des tuteurs dans son carnet d’adresses
    • et en envoyant un e-mail (depuis son compte Google) à tous les tuteurs (voir la liste à importer)
    • en découvrant Google Drive :
      – pour rédiger sa présentation et celle de son établissement (il faudra indiquer ses coordonnées Gmail)
      la partager en mode Privé (cliquer sur Modifier) à “Tous les utilisateurs disposant du lien” avec des droits de commentaires. N’oubliez pas de noter le lien de partage !

    • en s’appropriant Google+ et la communauté #MoocDocTICE pour publier un post avec le lien vers  et en commentant les bio des autres MOOC-A :
      – les premiers pas avec Google+

      – quelques tutoriels vidéo
      – tester le hangout

Se présenter à la communauté

    • en postant des messages (posts) sur la communauté Google

    • en commentant les messages des autres participants du MOOC

    • en proposant des ressources (liens, vidéos, etc.)

Se créer un espace de publication

     Voir les ressources du dossier du CRDP de Besançon  sur le travail collaboratif

    • en ouvrant un blog

    • en ouvrant un wiki

    • en créant un site avec Google Site

Formaliser sous forme de schéma son EPA et le diffuser à la communauté

 

Ce qui est à voir pour la suite

  • construire sa veille informationnelle

  • trouver des ressources pédagogiques partagées

Article écrit collaborativement par
Stéphane FONTAINE et Julie JACOUTOT.

On se lance dans le MOOC…

10 avis sur « On se lance dans le MOOC… »

  • 30 janvier 2014 à 16 h 47 min
    Permalien

    bravo
    j’ai parcouru vos préparatifs pour le MOOC.
    passionnant.
    je vais tâcher d’être fidèle à twitter pendant la session.

    merci

    blandine
    prof doc en collège

    Répondre
  • 1 février 2014 à 11 h 15 min
    Permalien

    Excellent déroulé, précieux pour se préparer au grand lancement! J’expérimente depuis plusieurs outils auxquels je n avais pas accordé plus de temps auparavant… Merci! On voit un peu mieux vers quoi on va… Petit à petit, … 🙂

    Répondre
  • 2 février 2014 à 15 h 37 min
    Permalien

    La notion d’EPA nous intéresse, notamment, parce que :
    — > en tant qu’apprenant, “vivre” un EPA imposé nous place dans la position de l’élève qui utilise le CDI, l’ENT et Esidoc, par exemple… Il est intéressant de se confronter soi-même à cela pour mieux ensuite visualiser les difficultés que cela peut engendrer chez des élèves ou des collègues.
    — > l’EPA est un prétexte pour réfléchir, améliorer et formaliser un environnement de travail professionnel pérenne, propice au prof-doc pour sa veille, son auto-formation, son réseau et sa pédagogie.
    Le débat est ouvert… Et bon mooc à tous !

    Répondre
    • 3 février 2014 à 21 h 55 min
      Permalien

      Ok pour se mettre dans la peau d’un élève à qui on impose des outils. Je teste cela avec Diigo et des élèves de 3ème et je ne pensais pas rencontrer autant de résistance à la nouveauté !
      Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi quand tu parles d’un “environnement de travail professionnel pérenne”. Sans se lancer dans une course frénétique aux nouveaux outils, aux changements continuels, il me semble que notre EPA ne pourra jamais être pérenne, qu’il va évoluer en fonction de nos besoins certes mais aussi en fonction des nouveaux outils…

      Répondre
  • Ping :On se lance dans le MOOC… - Mission TICE...

  • Ping :On se lance dans le MOOC… | Enseigner &a...

  • Ping :On se lance dans le MOOC… - Mission TICE...

  • 10 février 2014 à 23 h 26 min
    Permalien

    Ce qui doit être pérenne Christine, c’est le fait d’assoir la présence numérique que l’on aura construite, que ce soit pour soi, prof doc, pour le cdi, et ce en dépit d’outils qui effectivement naissent et disparaissent. Réfléchir à une stratégie, à une démarche en fonction de ses objectifs. Repérer les fonctions des outils dont on à besoin pour bâtir son EPA, son identité numérique ou celle que l’on veut développer. Tout est étroitement lié. Être conscient de l’importance de l’identité numérique, assoir sa présence sur les réseaux sociaux, veiller pour alimenter cette présence, la rendre pérenne, la faire grandir.

    Répondre
  • 14 novembre 2014 à 20 h 07 min
    Permalien

    Utilisatrice de google sous toutes ces formes, FRAMASOFT me séduit de plus en plus pour des raisons éthiques et avec les élèves c’est aussi utilisable. Les fonctionnalités sont un peu différentes mais ça donne pleins d’idées 🙂

    Répondre

Répondre à Mickael Porte Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *