Dans le cadre de la spécialité Histoire-Géographie, géopolitique, sciences politiques, le thème 4 du programme « S’informer : un regard critique sur les sources et mode de communication » invite les élèves de la classe de 1ère générale à s’interroger sur le rôle que jouent les lanceurs d’alerte dans nos démocraties.
Grâce à une collaboration professeurs de la spécialité et professeur-documentaliste, les élèves ont réalisé des chroniques radiophoniques mettant en lumière l’action de lanceurs d’alerte dans des domaines variés (santé, environnement, guerre…).

Alors, les lanceurs d’alerte servent-ils la démocratie ?

NB : ce type de séquence peut-être un bon point d’appui pour la préparation du Grand oral


Lien vers le programme : Programmes et ressources en histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques – voie GT


Déroulé possible

Cette séquence a été réalisée avec les deux groupes de spécialité de l’établissement. Elle s’est déroulée sur 6 heures sans compter le temps d’enregistrement. Sur ce dernier point, les élèves se sont enregistrés sur leur temps libre par leurs propres moyens. Il est bien sûr possible de prévoir un temps d’enregistrement avec le matériel webradio dans le cas où l’établissement en possède.

De manière succincte, voici le découpage des séances :

Séance 1 : Lancement du projet (1h) + Début des recherches (1h)

  • Visionnage de la vidéo “les lanceurs d’alerte servent-ils la démocratie ?” par Les clés du numérique
  • Présentation du projet :
    • Ecrire et dire pour la radio, comment ça se passe ? (Présentation des ressources sur le portail e-sidoc)
    • Ecoute d’un exemple
    • Création des binôme et choix d’un lanceur d’alerte
  • Lancement des recherches

Séance 2 : Poursuite des recherches et début de la rédaction (2h)

Séance 3 : Finalisation de la rédaction (2h)


Des ressources

“Les lanceurs d’alerte dénoncent des délits allant à l’encontre de l’intérêt général ou révèlent des scandales, se confrontant ainsi à de puissants intérêts. Nouveau contre-pouvoir, à quels risques sont-ils confrontés ? Comment sont-ils protégés ?” D’après Les clés du numérique

“Ils agissent seuls, en groupe, ou en créant une association. Ils ont repéré un danger pour l’environnement, la santé publique, la vie démocratique. Ils ont mis à jour un scandale potentiel ou imminent au sein de leur entreprise ou d’une institution. Ils se lancent, ils donnent l’alarme. Et bien souvent, commence pour eux une longue lutte à l’issue incertaine. Ce sont les lanceurs d’alerte.” Dans l’émission “Matière à penser” sur France Culture.


Des outils pour réaliser sa chronique radio

  • “Faites comme on dit, et comme on fait” : une pédagogie par l’exemple

Pour que les élèves prennent bien conscience des attendus de l’exercice, nous avons nous-même réalisé une chronique radio que nous leur avons fait écouter lors de la première séance.

Jouer, Icône, Fond D'Écran Libre, Vecteur, Bouton Play Les eaux polluées de la ville de Flint (USA)
  • Des consignes et des conseils de rédaction

Absolument tous les éléments supports à la séquence sont disponibles sur le portail E-sidoc du lycée. Ainsi, les élèves retrouvent facilement les consignes, les outils mis à leur disposition ainsi que la grille d’évaluation dont ils peuvent s’emparer.

Consignes Conseils Règle fondamentale du journalisme
Ckecklist rédaction Questionnement

Le résultat final


Bilan

  • crierAnalyser les différentes affaires impliquant les lanceurs d’alerte n’a pas toujours été aisé pour les élèves, trois raisons à cela : difficulté à trier et sélectionner les informations essentielles ;  manque d’informations sur certaines affaires ; trop plein d’informations sur d’autres (ex. : Pentagon Papers)
  • Rédiger avec l’objectif d’un rendu à l’oral était un exercice nouveau, avec une nécessaire adaptation des élèves à des règles stylistiques différentes d’une dissertation.
  • Parler pour un auditeur et donc se faire comprendre ! Sans buter sur les mots, en articulant. Pas si aisé pour nos élèves ! Mais globalement, l’exercice a été pris au sérieux même s’il peut être envisagé des séances consacrées à la mise en confiance en vue de la prise de parole.
  • S’impliquer et se poser des questions personnelles sur les différentes actions des lanceurs d’alerte, tel était entre autre l’objectif de cette séquence. Si tous les élèves sont parvenus à réaliser leurs podcasts, on note néanmoins une disparité sur la capacité à poser un regard curieux sur son sujet

En janvier : déclinaison de cet exercice en langues vivantes

Alors les STMG, “Do you speak le Flash News ?”

 

 

 

 


 

Chroniques radio : Les lanceurs d’alerte
Étiqueté avec :    

2 avis sur « Chroniques radio : Les lanceurs d’alerte »

  • 8 janvier 2021 à 9 h 06 min
    Permalien

    Séquence très intéressante et pertinente … une vraie clé en main. Bravo et Merci !

    Répondre
    • 8 janvier 2021 à 9 h 14 min
      Permalien

      Merci Annick pour ton retour 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *