Les élèves sont encouragés tout au long de leur scolarité à poursuivre leurs lectures, d’ouvrages classiques et de littérature jeunesse.

Il est donc important de donner envie à nos élèves de lire ! Mais comment ?

Il existe une multitude de portes d’entrées : Présentation d’ouvrages, listes par thème, lecture d’extraits, réalisation de vidéos, pecha kucha, infographie…

Il est important de varier les modes d’entrée en fonction de l’objectif visé et des compétences que l’on souhaite développer chez l’élève.

On peut ajouter que beaucoup de moments de la vie se jouent sur des oraux de moins de cinq minutes, nos rencontres personnelles et professionnelles. Il s’agit donc de se préparer à échanger avec autrui de manière constructive.

Pourquoi ? “A quoi ça sert” de lire ?

Il s’agit avant tout de faire progresser les élèves notamment dans le champ du vocabulaire, de la grammaire et de la syntaxe. Cela permet aussi de mieux comprendre le monde qui nous entoure et donc d’être plus libre et autonome.

Cela permet en parallèle de développer son imagination et donc de renforcer la capacité de rédiger et d’argumenter en vue notamment de l’écriture d’invention.

De plus, d’après des études scientifiques cela permet aussi de stimuler le cerveau, améliorer la mémoire et la capacité de concentration, diminuer le stress et nous détendre.

Enfin, cela peut nous faire voyager, de s’évader, de s’ouvrir à d’autres époques, d’autres pays, d’autres coutumes et ainsi vivre plusieurs vies . Cela peut donc aussi apporter de nouvelles connaissances.

Commencer toutefois par leur donner de multiples raisons de lire. Nous pouvons pour cela utiliser l’infographie sur le site suivant : lien

 

Fiche de cadrage :

Nom des enseignants M. Utéza

E-mail

Mots clés Lecture – Argumentation – Questionnement – Oral – Échange

Date de création de la ressource Juin 2017

Date de la péremption de la ressource Juin 2020

 

COMPÉTENCES

Compétences EMI

Compétences par cycle et par matière
Domaine 1 les langages pour penser et communiquer
Domaine 3 La formation de la personne et du citoyen

Domaines du socle

CADRE

  • Cadre : niveau classe, établissement 6e- 5e – 3e
    transposable à tout niveau
  • matière Documentation Lettres (autres disciplines possibles)
  • Matériel utilisé Livres et feuilles de suivi
  • Ressource(s) utilisée(s) Livres
  • Production(s) finale(s) Tableau des rencontres et affiche des livres que les élèves ont retenu et souhaitent découvrir

 

Pré-requis ?
Avoir lu au moins trois livres
Savoir questionner une lecture
Savoir présenter un livre

Objectifs Pourquoi apprendre à expliquer un livre en trois minutes ?

Permettre aux élèves de mieux se connaître
Prendre conscience que pour être écouté il faut savoir s’exprimer et préparer son oral
Développer l’envie de lire
Développer la curiosité
Repères littéraires : auteurs, mouvements, genres
Expression orale continue et argumentée
Présenter un livre à l’oral : prendre la parole, s’exprimer
Passer du regard de l’enseignant à celui de ses pairs
Partager, présenter, défendre

DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE

Les élèves ont du en amont lire plusieurs livres, au minimum trois, et ils sont avertis qu’ils vont devoir présenter leur lecture.

Ils peuvent connaître ou pas la forme que cela va prendre. Il n’est pas toujours utile de créer du stress pour certains ni d’anticiper trop la commande.
Le choix peut être fait d’une sorte d’improvisation.

Il est envisageable pour les plus jeunes d’intégrer à la séance un exercice de questionnement.

Ainsi, nous nous sommes servis du livre audio “Un peu plus loin ensemble” lors de l’une de ces speed dating littéraire. Nous avons écouté dans le calme en fermant les yeux l’histoire puis nous avons réfléchi et trouvé ensemble des questions possibles. https://magic.piktochart.com/output/21912397-speed-dating-et-projet-litterature

Titre de la séance

Durée : 1 heure

Intervenants : non

Objectif :

Réaliser un exercice de critique littéraire
Relancer un prix littéraire et la motivation de lecture
Travailler l’expression orale et l’argumentation : exercice de rhétorique
Savoir travailler en groupe, échanger

Déroulement

Appel

Les élèves viennent avec ou sans leur livre.
On leur annonce que nous allons organiser une rencontre littéraire rapide.
Leur objectif est de convaincre leurs interlocuteurs de lire le livre.

Qu’ils devront à tour de rôle être présentateur, questionneur, et restituteur

Oralement on demande à des élèves volontaires de reprendre les bases de la critique littéraire (annexe) et du questionnement (QQOQCP)

La feuille de suivi individuelle est distribuée et présentée : tous les élèves doivent en début de séance noter le titre du livre et leur rôle. Ensuite seul celui qui a en charge de noter doit remplir la grille pendant la présentation. Enfin, ils doivent tous au bout des 3 minutes ont quelques secondes pour écrire leurs impressions sur le livre et ou sur le déroulement du tour.

Les élèves sont répartis sur tout l’espace de la pièce par table de trois

Les groupes se constituent spontanément pour le premier tour

Ils ont quelques secondes pour se répartir les rôles

Le top départ est annoncé soit par un élève qui sera responsable du chronomètre et devra avertir au bout de deux minutes qu’il ne reste qu’une minute puis clôturer le tour soit par l’enseignant. Il est possible d’utiliser un signal sonore.

Il est normal que le premier tour soit un peu plus long. On laisse à la fin des trois minutes quelques instants à chacun pour remplir la case “mes impressions”.

En fin de séance on garde 10 minutes pour reformer le groupe classe afin d’avoir un retour sur :
Le bon déroulement de l’exercice et les points à améliorer.
La position préférée de chaque élève afin de mieux se connaître.
Les livres qui ont retenu l’attention des élèves et pourquoi ?

Il est possible si le temps le permet de leur demander de noter sur une affiche globale les titres phares. Et de permettre les emprunts !

Support(s) de travail : lien

ÉVALUATION

Les élèves sont évalués en fonction de l’autonomie des tours et de la qualité du support rendu. Ont-ils tous participé ? Ont-ils endossé les trois rôles ? Ont-ils tenu le temps ?

L’exercice est évalué par les emprunts générés mais aussi le bon déroulement de la rencontre et les retours des élèves. C’est avant tout une plongée dans le monde des livres.

La question du temps alloué aux tours est aussi une question qui revient souvent. Mais trois minutes est un bon compromis pour ne pas perdre les élèves par  lassitude. On peut proposer à certains un enregistrement audio avec autorisation des parents.

RETOUR SUR EXPÉRIENCE

L’exercice a été tenté à plusieurs reprises avec des classes de niveaux différents et il a à chaque fois bien fonctionné.

Le principal écueil est l’absence d’échange du en général à un défaut de lecture en amont. Les élèves sont alors dans l’évitement, ils multiplient les questions et bloquent le bon déroulement de l’échange.

La durée des tours doit être adaptée à l’âge des élèves, leur autonomie et le niveau. La contrainte du temps oblige l’élève à structurer son intervention.

On peut insérer dans cette approche vivante une sensibilisation au langage corporel et à l’oral : articulation, modulation de la voix…

Il ne s’agit pas d’un exercice miracle mais on note un regain de la motivation de la lecture. Il apporte grâce aux tours effectués une certaine aisance et l’apparition d’automatismes qu’il faudra renforcer. Il peut aussi servir de diagnostic pour cibler les besoins des élèves.

Le groupe de trois permet de varier les postures et d’éviter un face à face souvent plus difficile à construire avec les plus jeunes. Ils doivent cependant s’entendre sur le partage des rôles et donc accepter de négocier. En général six tours sont menés en 1 heure.

Se pose aussi la question du chemin de circulation. J’ai choisi de demander à l’élève qui a présenté le livre de se lever et de changer de tables en se rendant à la table la plus proche dans laquelle il ne doit retrouver aucun de ses partenaires précédents.

Enfin il évite les présentations interminables des lectures cursives.  Le changement de rôles permet une meilleure concentration

Variantes : possible avec des documentaires ou pour une restitution d’exposés ou encore avec des consignes ciblées comme exagérer son point de vue.

Il est aussi envisageable de demander aux élèves de préparer un argumentaire écrit.

Rencontre littéraire rapide ou speed dating littéraire
Étiqueté avec :

Une pensée sur “Rencontre littéraire rapide ou speed dating littéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *