Comment travailler avec les enseignants de mathématiques ? Hormis des recherches sur des mathématiciens illustres, on peut se dire que les collaborations avec les professeurs de certaines disciplines sont moins évidentes. Alors, pourquoi ne pas s’emparer de l’occasion donnée par la Semaine des mathématiques ?

Cette année, elle se déroule du 12 au 18 mars et a pour thème Mathématiques et mouvement.

Dans la perspective de cette semaine, nous avons créé un escape game à l’intention des élèves à partir de la seconde. Il met en jeu aussi bien des compétences mathématiques (raisonnement logique, expérimentation, résolution d’équations), mais également des compétences info-documentaires (savoir interroger une base de données, savoir retrouver un document, se repérer dans un espace documentaire).

 

Comment s’y prendre ?

Grâce à de nombreuses ressources en ligne, notamment S’cape, après avoir découvert des jeux créés par des collègues, nous nous sommes jetées à l’eau. Il nous a fallu à peu près une vingtaine d’heures pour aboutir notre projet. Le plus difficile a été finalement de se lancer et de savoir où nous allions !  La répartition du travail entre nous deux a permis, une fois le scénario écrit et les énigmes définies, d’avancer relativement vite dans la préparation des fiches. Pour cette première fois, nous sommes allées à l’essentiel : notre scénario est linéaire, il est composé de 5 énigmes. Impossible de passer à la suivante sans avoir résolu la précédente. Du coup, le maître du jeu est présent et ne doit pas hésiter à donner un coup de pouce en cas de blocage.

Une autre précision : nous voulions que ce jeu puisse être découvert par un maximum de classes au cours de la Semaine des mathématiques. Il est réalisable en 45 minutes. Il se joue forcément au CDI car il renvoie à certains moments à des documents à retrouver en rayon.

Le jeu : A la recherche de la formule perdue

Pour donner envie aux élèves de se mobiliser, il est important de ne pas rater sa vidéo de lancement, celle qui va donner envie, surprendre, intriguer. La nôtre a été réalisée avec un outil très simple d’utilisation, Adobe spark vidéo. Une comédienne professionnelle, Catherine Cretin, en projet avec notre établissement, a prêté sa voix : ça fait aussi la différence.

Voici le schéma du déroulement du jeu.

 

Nous avons trouvé nécessaire de rédiger des documents qui nous permettent d’être rapidement opérationnelles entre deux parties, nous nous replongeons vite dans le déroulement du jeu, nous préparons le matériel sans rien omettre : la check list pour vérifier que tout est prêt, la liste des énigmes et leurs solutions, et enfin, un document de synthèse.

Pour compléter le tout, nous diffusons un fond d’ambiance et lançons le compte à rebours une fois la vidéo diffusée, histoire de mettre la pression.

 

Bilan provisoire

A ce jour, deux classes ont testé le jeu : les secondes Bac pro ASSP sont passées à tour de rôle par groupe de 3 ou 4 élèves et se sont pliées au jeu avec passion ; les premières années CAP Constructeurs Bois étaient au nombre de 9, c’est trop : deux élèves étaient très motivés et s’accaparaient les énigmes, trois en ont profité pour se mettre en retrait et attendre que ça se passe. A l’avenir, nous prévoyons de proposer plusieurs parcours en parallèle, tout en gardant le principe de recherches documentaires et d’énigmes mathématiques.

Ce jeu est un galop d’essai : nous l’avons testé avec des élèves de seconde Bac pro Accompagnement Soins Services à la Personne dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé. C’est maintenant à leur tour de créer un escape game. Mais ceci est une autre histoire dont nous aurons l’occasion de reparler.

 

Auteures
Nathalie Maillarbaux, professeure de maths-sciences et
Valérie Liger, professeure documentaliste au lycée professionnel Toussaint Louverture  à Pontarlier

 

Comment fêter la Semaine des mathématiques au CDI ?
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *