Dans les médias et encore plus sur le web, la nutrition est l’un des sujets les plus difficiles à appréhender : des informations contradictoires ou biaisées, de nombreux sites d'”infaux-santé”, des internautes avides d’une vérité “alternative”, des idées reçues et des hoax qui abondent… Comment s’y retrouver quand on est adolescent et que l’alimentation fait partie de la politique éducative de santé ? Ce scénario pédagogique propose à des élèves de quatrième de travailler avec le professeur-documentaliste, l’enseignant de Lettres et de SVT, sur les enjeux d’un regard critique et citoyen sur le thème de la nutrition. L’EMI vient soutenir cette démarche qui vise à reconnaitre l’information scientifique d’autres pseudo-informations, mais également à utiliser son esprit critique pour démêler le vrai du faux sur la nutrition.

 

Référent

  • Descripteurs  :  évaluation de l’information ; désinformation ;  sens critique ; nutrition
  • Date de la création de la ressource : 01/05/2018
  • Date de péremption de la ressource : 01/05/2023
  • Nom du documentaliste : Raphaël Heredia
  • E-mail :

 

Cadre

  • Nom de l’établissement : Collège Victor Schoelcher
  • Niveau des classes : 4ème
  • Nombre d’élèves concernés  :  classe entière
  • Cadre pédagogique : Semaine de la Presse / Cours de SVT/Lettres
  • Enseignants : professeur-documentaliste / Professeur de Lettres / Professeur de SVT
  • Durée et nombre de séances : 9 heures ( 6 séances)
  • Lieu : CDI et salle multimedia

TICE

  • Adopter une attitude responsable
  • S’informer / Se documenter
  • Communiquer l’information

Logiciels et outils : Traitement de texte / ENT / Plateau webradio

 

Descriptif

Objectif général : savoir communiquer de manière écrite et radiophonique sa démarche de décryptage dans un thème lié à la nutrition.
Objectifs opérationnels :
  1. Reconnaître une information d’intérêt scientifique ou journalistique, d’une pseudo-information
  2. Démêler le vrai du faux dans les médias et pseudo-médias sur la nutrition.
  3. Adopter un regard critique face à une information véhiculée sur le net.
Compétences info-documentaires :

  1. Recherche l’information
  2. Identifier, comparer des sources d’information
  3. Évaluer et valider l’information
  4. Restituer, communiquer l’information

 

Socle commun

2.3 : Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information – confronter différentes sources et à évaluer la validité des contenus

3.3 : Réflexion et discernement  – “Justifier ses choix et confronter ses propres jugements avec ceux des autres.”

 

Programme EMI cycle 4

  1. Distinguer les sources d’information, s’interroger sur la validité et sur la fiabilité d’une information, son degré de pertinence.
  2. S’entrainer à distinguer une information scientifique vulgarisée d’une information pseudo-scientifique grâce à des indices textuels ou paratextuels et à la validation de la source.
  3. Exploiter le centre de ressources comme outil de recherche de l’information
Programme Lettres

  1. Culture littéraire et artistique – Thème : Informer, s’informer, déformer : comprendre l’importance de la vérification et du recoupement des sources, la différence entre fait brut et information, les effets de la rédaction et du montage.
  2. Compétences langagières : Participer à un débat, exprimer une opinion argumentée
  3. Lecture et compréhension de l’écrit et de l’image : lire des documents composites, numériques ou non-littéraires.
 Programme SVT

Thème : Le corps humain et la santé

Compétences :

  1. Fonder ses choix de comportement responsable vis-à-vis de sa santé ou de l’environnement sur des arguments scientifiques.
  2. Distinguer ce qui relève d’une croyance ou d’une idée et ce qui constitue un savoir scientifique.

Production finale :

  1. Compte-rendu et débat argumenté sur l’information décryptée, avec ses pairs
  2. Emission radiophonique sur des thèmes de nutrition dans lesquels les fausses informations ou les information conntradictoires abondent.

Notions documentaires : source, information scientifique, objectivité, économie de l’information, rumeur, canular, hoax, évaluation de l’information, auteur.

 

Déroulement de la séquence

Prérequis :

  1. Avoir une méthode de recherche exploratoire d’informations par les moteurs de recherche.
  2. Avoir déjà des réflexes de décodage de l’information publiée sur le web (notion de source, qualité de l’écriture d’une page web, recherche d’image avancée, comparaison de sources, etc.)
  3. Avoir quelques connaissances des types de fausses informations

Les parties 1,2,3 abordent la désinformation sous trois angles différents : l’interprétation en journalisme (partie 1), le canular humoristique (partie 2), l’intox (partie 3).

Partie 1 (enseignant de Lettres) : le thème de la nutrition dans la presse, entre objectivité et angles subjectifs ?  [ 1h ]

1. Objectif de séquence : A l’occasion de la Semaine de la Presse, les élèves vont travailler sur la validité de l’information, en lien avec un thème de SVT/santé. Le but est également de distinguer fait et interprétation.

2. Objectif de séance :  distinguer objectivité et subjectivité, fait et interprétation par l’étude de deux article contradictoires.

3. Comparaison de deux article de presse qui apportent un angle et un point de vue contradictoires.

Le Figaro

“les adolescents, pas si accrocs à la malbouffe”

Le Parisien

“15-25 ans : leurs mauvaises habitudes alimentaires les exposent à l’obésité”

4.Questionnement

  1. Quel sujet et quelle information sont abordés dans ces deux articles ? Quelle est leur conclusion?
  2. Quel est l’angle de chaque article ?
  3. Quelles sources les journalistes ont-ils consulté ? Sont-elles différentes?Ont-elles des résultats scientifiques différents?
  4. Les articles sont-ils complémentaires ? contradictoires ?
  5. Quelle vision de la jeunesse ressort de chaque article ?

5. Bilan de la séance

 

 

Partie 2 (enseignant de Lettres) : Analyse d’un canular sur la nutrition  [ 1h ]

1. Objectif : Comprendre les codes d’un canular.

2. Lecture de l’article Le Gorafi : Selon une étude, le bonheur serait étroitement corrélé à l’ajout de fromage fondu sur tout.

3. Analyse du texte avec l’enseignant de Lettres : (les élèves découvrent que ce n’est pas simple de détecter une fausse-information car des sites s’amusent à reprendre les codes des vrais articles de presse).

 

 

Partie 3 (professeur-documentaliste / professeur de SVT): Démêler le vrai du faux sur la nutrition, sur Internet  [ 2h ]

1. Objectifs : Analyser la véracité d’une information sur la nutrition / adopter une démarche scientifique qui prend appui sur le débat et la discussion argumentée

2. Présentation de la page qui recense les liens vers ces informations sélectionnées par l’enseignant

Parmi ces pages web, lesquelles apportent une info vraie, lesquelles apportent une intox?

3. Mise en activité d’investigation par groupe de deux, autour d’une information (à sélectionner dans le tableau ci-dessous.)

  • Consigne : Les élèves doivent expliquer comment ils en viennent à penser que cette information est vraie ou fausse : Quelle est leur intuition première? Quelles sont leurs preuves en vue de leur avis final?
  • Lecture et explication de la fiche-élève suivante à remplir :

 

4. Retour sur les démarches effectuées.

  • Présentation de sa démarche devant la classe.
  • Discussion avec les autres.

5. Définition plus précise des réflexes adoptés (ou pas) par les élèves – et réflexes complémentaires possibles

-> Réflexes :

  • Le site est-il un site de “ré-information”, prétend-il détenir une vérité alternative ?
  • L’article, au-delà des faits, laisse-t-il une grande place à l’indignation et la subjectivité de l’auteur ?
  • L’article cite-t-il d’autres sites du même genre ?
  • Cite-t-il des études sérieuses? Sont-elles probantes?
  • Le site joue-t-il sur notre émotion?
  • Qualité de la langue?
  • Qualité des photos? Sont-elles appropriées?
  • Infos sur le site, l’auteur?
  • Informations dans l’URL?
  • D’autres sites reprennent-ils la même information?
  • Infos sur la photos (Google images en mode inversé)

 

 

Partie 4 (Professeur-documentaliste / Professeur de SVT): A la recherche de sites d’ “infaux” et des intox du web, autour de la nutrition      [ 2h ]

1. Objectif : Recherche par thèmes sur les pires fausses informations sur la nutrition, qui abondent sur le web.

2. Réflexion commune:

– Mots clés possibles à utiliser dans les moteurs (fake, canular, hoax, aliment, etc).

– Rappel des différents types de fausses infos.

3. Mise en situation de recherche

– Liste de sites intox pour aiguiller les élèves.

– Répartition  par thème : Fast-food / Régimes / Nutrition et maladies (aliments miracles, etc) / Complots alimentaires / Scandales sanitaires / Idées reçues / Charlatanisme et vente de produits miracles

 

4. Prise de note informatique autour de son thème

 

 

Partie 5 (Professeur-documentaliste / Professeur de Lettres) : Publier une émission pour rendre compte de sa démarche  –  [Préparation /2 h – Enregistrement et réécoute /1 h]

1. Présentation objectif : Reprendre son texte informatif de la séance 4 pour le transformer en texte journalistique, en vue de sa présentation radiophonique.

Il s’agira de créer une émission radio dans l’esprit d’un direct (une prise), en ayant tout préparé à l’avance (propos, sons nécessaires).

Pour prendre connaissance de la mise en place d’une émission radio, on peut consulter le site du Clemi de Besançon.

2. Réécriture dans le style radio de l’écrit-parlé ( consulter une ressource sur ce style )

  • Présentation des conseils d’écriture (3QOCP)
  • Explication du style écrit-parlé (tournures orales, faire croire à l’auditeur qu’on ne lit pas sa feuille, donner du rythme à son texte)

3. Elaboration en commun d’un conducteur d’émission / Définition d’un animateur qui accueille les élèves-journalistes et distribue la parole (et aura préalablement écrit ses textes d’introduction de transitions et de conclusion)

4. Entraînement oral

Veiller au ton, au rythme, à l’intonation

Des conseils pour la voix à la radio : 24heuresdansuneredaction

5. Enregistrement

6. Réécoute évaluative

>Emission

 

 

Commentaires sur la séquence :

  • Les élèves de 4ème ont intégré, dans l’ensemble, des éléments de décryptage (vus en 6e et 5e, ou dans leur environnement personnel) qui ont permis de mener à bien la partie 3 (reconnaissance de fausses informations au milieu de vraies informations): certains savent reconnaître une URL “suspecte”, leur intuition est souvent juste.
  • La fiche-tableau de décryptage utilisée en partie 3, a été testée auparavant avec des 6e. Mais elle s’est avérée trop complexe (ils avaient du mal à comprendre le but de certaines fausses-informations:  les élèves de cycle 3 n’ayant pas toujours conscience de ce qu’est la manipulation de l’information à des fins idéologiques ou autres).
  • Testée sur une classe hétérogène, des élèves n’ont pas saisi les consignes de la partie 4 et ont recherché la vérité sur leur thème plutôt que de fausses-informations.
  • L’émission radio n’est, du coup, pas à la hauteur de ce que l’on espérait. Toutefois l’enseignant de Lettres a été motivé par cette forme de restitution radiophonique, qui travaille à la fois l’écrit et l’oralité.
Nutrition et désinformation
Étiqueté avec :            

Un avis sur « Nutrition et désinformation »

  • 14 mai 2018 à 9 h 04 min
    Permalien

    Bonjour,
    Ce travail que vous proposez me parait hautement intéressant. En effet les informations, en matière d’alimentation, disent tout et son contraire et permettre à des élèves d’avoir un esprit critique vis à vis de ces infos me semble essentiel. Merci pour le déroulé de cet atelier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *